Infos Club :
Accueil / Actualités / Rencontres / Rencontre avec Raphaël Arnoult
raphael arnoul golf de touraine

Rencontre avec Raphaël Arnoult

 Raphaël Arnoult

Rencontre avec Raphaël Arnoult, le nouveau directeur du Golf de Touraine.

Bonjour Raphaël, quand et comment es-tu arrivé au Golf de Touraine ?

Je suis arrivé en 1998 en Touraine avec mes parents qui ont acheté un bureau de tabac dans la région. Après avoir beaucoup joué au tennis, je me suis dirigé vers le golf à l’âge de 10 ans et lors de ce déménagement, mes anciens professeurs m’ont dirigé vers le Golf de Touraine pour trouver la meilleure structure.

C’est donc à 13 ans avec 30 d’index que je suis arrivé ici et que j’ai intégré l’école de golf avec Marc Vol et surtout Thierry Vandoreen. C’est auprès de lui et de autres très bons joueurs du club que j’ai pu rapidement progresser pour, au final, intégrer les équipes de jeunes pour l’équipe première messieurs avec laquelle j’ai remporté 3 fois le championnat de 2ème division et donc joué 3 gounouilhous. Je suis donc un pur produit du Golf de Touraine comme de nombreux autres joueurs de ma génération que j’ai maintenant comme amis proches.

raphael-arrivée-au-golf

Quel est ton parcours professionnel ?

Après un bac Economique et Social, j’ai fait l’IUT de Tours en Gestion des Entreprises et Administration car j’avais dans l’idée d’intégrer une formation généraliste qui puisse m’ouvrir les portes de la Licence en Management des Métiers du Golf mise en place par la FFG pour former de nouveaux directeurs de golf. Une fois admis dans cette licence et après 6 mois de cours théoriques je suis allé en stage au Golf de Fontainebleau pour 4 mois, mais y suis resté 8 ans au final pour terminer adjoint de direction d’un des directeurs les plus réputés de France. J’ai pu apprendre de nombreuses choses, continuer à me former (en devenant O.E.C) et aussi organiser de superbes tournois (France/Angletterre, la Mouchy, etc….)

raphael03

Qu’apprécies-tu au Golf de Touraine ?

J’apprécie particulièrement l’ambiance et l’esprit familial de ce club. J’y ai mes amis les plus proches et surtout d’innombrables souvenirs liés aux parties, aux compétitions et aux échanges que j’ai pu avoir dans ce club, qui en y venant 4 à 5 fois par semaine était devenu une seconde maison.

J’ai toujours aimé ce club et eu la perspective d’y revenir dès que possible pour y apporter ma motivation et pour pouvoir « redonner » au club tout ce qu’il a pu m’apporter

Qu’espères-tu pour le Golf de Touraine ?

Un retour au dynamisme, à la convivialité et au mélange entre les générations. Nous avons l’un des plus beau parcours de France, ne reste plus qu’à recréer un véritable esprit de club de membres dans lequel chacun y trouvera sa place pour en profiter pleinement. J’espère que mon dynamisme couplé à celui des membres du Comité permettra cela car j’espère sincèrement que notre club puisse perdurer en se développant.

Pour toi, à part le golf de Touraine, quel(s) parcours apprécies tu le plus ?

J’aime beaucoup les anciens parcours comme Fontainebleau, Hossegor ou Granville qui respirent le golf.
Les parcours très techniques comme les Aisses ou le National sont aussi des parcours que j’affectionne pour le côté challenge sportif.

Quelle marque de club utilises tu ?

J’ai un sac très multimarques. Je n’apporte pas beaucoup d’importance aux marques, du moment que le club soit plaisant à jouer, c’est le principal.
Par contre je ne joue qu’avec des balles Pro V1.

Dans quelle partie du jeu es tu le plus fort ?

Je suis plutôt un joueur assez adroit autour des greens, j’ai plus de mal à prendre beaucoup de greens en régulation du fait que je ne suis pas un long frappeur…donc j’essaye de mettre la balle en jeu pour ne pas trop être pénalisé.
Mais ne jouant plus beaucoup j’ai beaucoup de mal à faire de bons scores car mon putting est souvent aléatoire

raphael01

Bravo pour tes deux 75 au championnat de France, comment appréhende t’on ce genre de compétition ?

A dire vrai, je ne pensais pas jouer cette compétition car je ne me suis pas entraîné sérieusement depuis plus de 2 ans.
Mais au vue des forces en présence pour constituer l’équipe j’ai repris l’entrainement quelques semaines auparavant pour arriver avec un niveau de jeu correct au championnat du club puis pour la semaine de division.
Cela fait plus de 10 ans que j’ai la chance de jouer en équipe première donc plus vraiment de stress le moment venu, ce qui libère pour faire des scores homogènes que ce fut le cas cette année.
Et puis cette année c’était particulier du fait de l’incertitude de la présence de Raphaël DENAIS donc nous avons partagé notre expérience avec Arthur GENEST.
Notre équipe était assez improbable mais finalement l’esprit qui nous a animé lors de cette compétition a été parfait et nous avons eu la bonne surprise de faire une qualification qui nous a assuré le maintien direct.

Aimes tu le format Match Play ou préfères-tu le Stroke Play ?

Je suis un joueur de stroke-play car je préfère me battre contre le parcours plutôt que contre un adversaire.
J’aime malgré tout le match-play pour les émotions que cela provoque, malheureusement il faut vraiment pratiquer souvent cette formule pour être bon et ce n’est plus mon cas depuis longtemps….

As-tu un conseil à donner à un joueur avant de débuter une compétition, voir un grand prix ?

Simplement d’essayer de prendre du plaisir et jouer vraiment, sans penser au côté technique.
Les scores deviennent bons à partir du moment où l’esprit est libéré donc éviter de se stresser et penser positif!

Quel joueur pro t’a inspiré plus jeune et quel joueur te plait aujourd’hui ?

Lorsque je suis arrivé au golf de Touraine, j’ai eu la chance de jouer avec plein de très bons joueurs (Charles, Cédric, Julien Quesne, les frères Van Hauwe) et d’apprendre avec Thierry.
Ce sont eux qui m’ont inspiré car je ne regardais jamais le golf à la télévision.
J’aime les show-man sur un parcours donc si je ne devais citer qu’un joueur je dirais Sergio Garcia

Suis tu attentivement les joueurs français sur le tour ? Qui préfères tu voir jouer ?

Je suis les résultats en général mais surtout ceux de Julien Quesne, qui lui est un véritable modèle qui tous les jeunes devraient chercher à imiter.
Il s’entraine constamment pour progresser et mérite vraiment d’être là où il est aujourd’hui.
En ayant vu éclore les Levy, Dubuisson, Wattel, Stal et autres à Fontainebleau lors de la coupe Mouchy, je regarde également leurs résultats.

Ton rêve de golf ?

Sportivement, jouer un jour en équipe avec mon fils pour qu’il puisse lui aussi vivre des émotions comme j’ai pu en vivre. Et puis plus simplement trouver du temps découvrir de nouveaux parcours.

Merci beaucoup Raphaël pour ta disponibilité

Ludovic Poincloux

 

A propos Ludovic Poincloux

Passionné de Golf, et de sports en général, je reste à votre disposition pour répondre à toutes vos suggestions sur le site internet, et être l'interface avec la direction du Golf de Touraine pour vos remarques et questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *