Coupe CHARLY

Ce sont 12 équipes de 3 joueurs qui ont bravé le froid de ce dimanche matin pour participer à la traditionnelle Coupe CHARLY.

Avant de retrouver ci-dessous l’histoire de cette compétition, voici les résultats de cette journée :

En Brut, victoire de la famille BOURGEOIS avec le score de 45 points soit le score de 63.

En Net, la victoire revient à Pascal LORUSSO, Cédric MASSONNEAU et Geoffroy DELBOULLE avec 51 points.

Tous les résultats à retrouver ICI

Un Directeur historique : Charly DECROIX

Depuis bien des années a lieu au Golf de Touraine la coupe Charly, en scramble à trois.

Mais qui est ce Charly ? Les anciens du club se souviennent bien de lui. Mais aujourd’hui beaucoup de membres ne connaissent pas ce personnage, qui vraiment mérite d’être présenté.

Charly DECROIX est né à Lille, dernier enfant de la fratrie familiale.

Il vécut ensuite à Paris, comme antiquaire et dans le milieu de l’édition. Ce qui lui a permis de fréquenter la haute société culturelle de l’époque avec laquelle il était comme un poisson dans l’eau.

De style très britannique avec une belle moustache et de superbes costards, il menait un beau train de vie. Il était en outre pilote amateur sur avion Farman et golfeur depuis 1936. Mais pas vraiment un bon gestionnaire car ses affaires n’étaient pas florissantes.

C’est ainsi qu’il arrive en Touraine en 1965 où il rénove l’Auberge du XIIème siècle à Saché, auberge qui fut fréquentée par Balzac. Là encore, il dirige l’entreprise comme un mondain épicurien ce qui le conduit à une belle faillite.

Et ce sont les fondateurs du Golf de Touraine qui lui ont proposé la fonction de directeur du golf en 1973. Il fut le premier directeur du club.

 Un directeur pas ordinaire, mondain, toujours avec une belle cravate ou un nœud papillon. Mais surtout Charly avait une personnalité très chaleureuse, très drôle et doté d’un rire tonitruant qui nous fait penser à un ami golfeur médecin aujourd’hui …

Célibataire endurci, il gérait aussi le restaurant et là encore avec son propre style : atmosphère joyeuse et déficit abyssal régulièrement comblé par des golfeurs bienfaiteurs. Suite à l’incendie du club-house, il a accueilli les consommateurs dans son salon où ils étaient traités davantage en invités qu’en clients. Doté de beaucoup d’humour, il était aussi poète et amateur d’Américanos. C’était vraiment une figure au point qu’en parlant à l’époque du Golf de Touraine, on disait le golf de Charly.

C’est lui qui a créé la Coupe Charly qui pour lui était basée sur le thème de la convivialité autour du green et d’une bonne table. Il prend sa retraite en 1986, dans son logement de fonction du golf et décède dans les bras de son médecin en 1992.